Une pandémie de coronavirus était plus que prévisible : elle était attendue

Octobre 2019. Si loin, si proche. Quelques mois en arrière, se tenait pourtant l’Event 201. Passé totalement inaperçu aux yeux du grand public, cet évènement international réunissait des épidémiologistes, des virologues, des chercheurs internationaux publics et privés, ou bien encore des responsables politiques, autour d’une expérience visant à simuler l’impact que pourrait avoir une pandémie… causée par un nouveau coronavirus associé à un SRAS.