Will Franken : « Le politiquement correct a institué son obsession pathologique de n’offenser personne « 

Il a été prof d’anglais à Harlem avant de conquérir les comedy clubs de New York puis d’enflammer ceux de San Francisco. Cette bête de scène américaine, authentique amoureux de l’Angleterre, s’inquiète de l’avenir du stand-up au pays de l’humour.