Skip to content

Abdel Raouf Dafri : “Pulvériser tous les tabous de la guerre d’Algérie”

Partage

© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect
On le connaissait scénariste à succès pour la télévision avec la série Braquo, créée par Olivier Marchal, et dont il écrivit les trois dernières saisons. On le savait scénariste talentueux pour le cinéma avec Un Prophète (2010) de Jacques Audiard et le diptyque sur Mesrine de Jean-François Richet. Avec Qu’un sang impur, son premier film en tant que réalisateur, Abdel Raouf Dafri s’attaque à l’un des grands traumas de notre histoire récente : la guerre d’Algérie. On n’a pas plus réussi qu’Alain Finkielkraut à le faire taire. Et c’était très bien. Entretien au lance-flammes. [...] Retrouvez cet entretien dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest