Skip to content
Une magistrature sous influence ?
Le 2 mai 2023, Éric Dupont-Moretti, garde des Sceaux, saisissait le Conseil supérieur de la magistrature d’une demande d’avis portant sur les éventuels conflits entre la liberté d’expression des magistrats et leur obligation déontologique de réserve, et le 13 décembre le CSM livrait « les éléments qui lui paraissent essentiels ». Après avoir rappelé, sans […]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Macron en marche arrière
Une France plus forte et plus juste ! » Dans un pays marqué par des crises toujours plus fréquentes, c’est un Emmanuel Macron déterminé qui s’est présenté à l’Élysée pour sa grande conférence de presse. Il y aurait beaucoup à dire sur les nombreuses annoncesdu président de la République concernant l’école, la sécurité ou la
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Reconquête rallie ECR : un coup politique signé Nicolas Bay

Ce mercredi 7 février, Marion Maréchal annonçait au Point que Nicolas Bay avait d’ores et déjà rejoint le groupe des conservateurs et réformistes européens (ECR). Un groupe qui, selon la tête de liste du parti d’Éric Zemmour « a vocation à devenir le groupe pivot et central de la droite au Parlement ». Au fond, ce ralliement constitue une victoire politique de premier plan pour Marion Maréchal et confirme à Nicolas Bay, son statut de soutien chevronné. Un ralliement stratégique donc, qui intervient quatre mois avant les élections européennes qui, on le rappelle, auront lieu le 9 juin prochain.

Lire aussi : Nicolas Bay (R!) : « La défense de la liberté d’expression est à géométrie variable »

Reconquête avance ses pions

C’est une première : un élu français va enfin siéger dans ce groupe. Fort de ses 68 eurodéputés sur 705, le groupe des conservateurs représente la cinquième force politique du Parlement européen.…

Éditorial d’Arthur de Watrigant : C’est l’histoire de…

C’est l’histoire de Claire qui s’est trouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Ou est-ce celle de Lola, ou bien encore celle d’Alexandra agricultrice en Ariège et de sa fille Camille ? Ce mauvais endroit, c’est la France. Le mauvais moment, c’est celui qu’indique ta montre. C’est l’histoire de celles qui auraient pu être ta femme, ton enfant ou ta petite sœur et qui ont croisé un jour la route d’un criminel sous OQTF. Mais c’est aussi l’histoire de ce petit garçon, ou de cette petite fille, je ne sais plus, niché près du cœur de sa mère soudainement réveillé par un aspirateur. Il n’attendait que de voir enfin le sourire de cette voix qui le berçait, il n’apercevra que la mort transpercer son berceau parce que l’échographie a détecté le gène de l’innocence.

Lire aussi : Éditorial d’Arthur de Watrigant : Nouvelle aurore

Enfin c’est aussi l’histoire de cet homme emmuré dans son propre corps et de cette femme devenue chauve sous les assauts des médicaments, qui ne font plus couler de larmes et à qui on chuchote qu’ils sont trop indignes pour vivre encore quelques instants.…

Jean-Louis Geiger (RN) : « La politique économique du gouvernement est marquée par l’incompétence et le mensonge »

Pourquoi êtes-vous entré dans l’arène politique alors que vous avez un profil plus « techno » ?

Je suis complètement un élu technicien et pas politique. Lors des élections régionales de 1986, Jean-Claude Gaudin s’était engagé à réserver deux places éligibles sur sa liste à deux représentants du monde économique – pour que l’un s’occupe des finances et l’autre de l’économie, mission qui m’a été dévolue. Je suis entré à la région comme représentant du monde économique, j’y suis resté douze ans en tant qu’élu délégué à l’économie, aux nouvelles technologies et à la recherche. Cela a été un grand plaisir.

Lire aussi : Laure Lavalette (RN) : « C’est une percée historique pour le Rassemblement national »

Quelle formation économique avez-vous ?

Je suis un élu de terrain, un peu comme Bernard Arnault, plutôt autodidacte. La ressemblance s’arrête là. J’exerçais un métier dans l’immobilier d’entreprise au sein d’un groupe qui se prénomme maintenant Atisreal et qui, à l’époque, s’appelait Auguste Thouard.…

2024 : la France va-t-elle craquer ? (4/4)
Jérôme Fourquet : Le sondage IFOP « Enquête auprès des musulmans sur la laïcité et la place des religions à l’école et dans la société » du 8 décembre dernier a été réalisé dans une période un peu particulière, marquée par une très forte sensibilité à ces sujets-là, avec l’interdiction de l’abaya et le conflit
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

L’Incorrect numéro 72

Retrouvez le magazine de ce mois ci en format

numérique ou papier selon votre préférence.

Retrouvez les numéros précédents

Pin It on Pinterest