Skip to content

Beauté : The Mask

Qu’on se le dise : ce n’est pas parce que c’est moche qu’on se doit d’être moche. Le masque est entré dans nos vies au début du printemps dernier. Après l’avoir réclamé à cor et à cri dans l’espace public, on le hait désormais parce qu’il gâche le make-up, la peau et la tenue. Quelques petites astuces pour subir la dictature sanitaire en toute élégance.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Engin Akyurt – Unsplash

LA PEAU

Agressée telle une femme sur la colline du crack, notre peau en prend pour son grade avec cet engin démoniaque. Avec le rejet de CO2 dans le masque (mais que fait Greta ?), l’environnement de la peau devient moite, accentuant ses travers : les peaux sèches craquèlent, les peaux à tendance acnéiques ne gèrent plus le sébum, et les tiraillements attaquent les peaux sensibles. Quelle routine beauté adopter ? À la maison, on se démaquille tout de suite ! La peau a besoin de respirer un air sain. On limite au maximum les traitements décapants, et on opte pour des produits qui chouchoutent sa nature. Exit les gommages durs, on préfère les crèmes gommantes. On choisit les eaux micellaires démaquillantes : exit l’eau, enrichie en chlore pendant les périodes d’épidémie. Pour éviter les tiraillements des masques, on mise sur un peu de crème hydratante derrière les oreilles, et le tour est joué !

LE MAQUILLAGE [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest