Cheriff Chekatt : frahr, frèch, ou frère musulman algérien ?

® Nicolas Pinet pour L'Incorrect

« Hier soir, un Strasbourgeois né à Strasbourg, un Alsacien né en Alsace, un Français né en France, et n’ayant grandi nulle part ailleurs qu’à Strasbourg en Alsace et en France, a décidé, pour des raisons que l’enquête déterminera, de semer la terreur sur le marché de Noël de Strasbourg », déclarait en larmes, dans l’hémicycle, le député LREM Bruno Studer, le 12 décembre dernier. À l’heure où la France, une fois de plus, compte ses morts, il était sans doute important de venir nous asséner une petite leçon de morale supplémentaire afin que nos bas instincts ne reprennent pas le dessus. Pas d’amalgame ! Peu importe que, depuis des années, la litanie des terroristes emprunte des consonances qui ne chantent ni la langue d’oil, ni la langue d’oc. Peu importe que le sentiment d’insécurité culturelle qui prédomine partout dans la population sache faire le lien de cause à effet avec l’immigration, qu’elle soit actuelle ou générationnelle. Peu importe que les forces de sécurité, autant que les responsables pénitentiaires, osent désormais établir une équation. Ne voyons pas ce qu’il faudrait voir. Il est français, nous disent-ils, comme s’il fallait le dire pour mieux s’en assurer. Et nous entendons : ce coq né dans une écurie est un cheval. Car l’appartenance à la France, ce n’est pas d’y être né pour se réclamer. Les enfants nés en plein ciel ne sont ni des mouettes, ni des Boeing. Les gens dont nous parlons n’ont rien de français. Leurs noms, leur histoire, leurs mœurs sont étrangères à notre nation. Ils sont même les premiers à refuser cette qualité et à vouloir décimer ceux qui la vivent. Et il faudrait leur accoler cette nationalité post mortem quand autrefois des gens mouraient pour la France pour pouvoir s’en réclamer ? Ils n’en veulent pas, et nous non plus. Ça tombe bien, non ? Et puis il faudrait savoir. Tantôt ils sont une chance pour la France. (...) À découvrir dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste

theophane@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This