Eric Zemmour : Au nom de tous les miens

Benjamin de Diesbach pour L'incorrect

Qu’est-ce qu’un livre dans une société post-moderne, sinon l’occasion de venir faire parler de soi par ricochet quand on n’a pas le talent d’un écrivain et que finalement on n’intéresse pas grand monde ? C’est en tout cas le sentiment qui prédomine, quelques jours après la sortie en librairie du nouvel essai d’Éric Zemmour. Comme à son habitude, l’auteur jongle habilement entre érudition et style ; et dans une fantastique mise en abyme, raconte l’histoire de France comme plus personne ne sait le faire. Ce travail monumental mériterait naturellement un parallélisme des formes dans le débat qu’il engage. Autrement dit, fussent-ils d’accord ou non, on voudrait voir des intellectuels répondre aux affirmations d’Éric Zemmour. Mais on se lasse d’attendre les (.....) Lisez la suite dans le dernier numéro de L'incorrect, disponible en kiosque et par abonnement !
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste

theophane@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This