Skip to content

Fisherman’s Friends : notre critique

Avec Fisherman's Friends, Chris Foggin réinterprète sans réinventer le cliché du citadin bankable qui découvre la vie - et l'amour - chez les gars de la cambrousse, ou plutôt de la mer. Une sorte de Choristes en Cornouailles pas surprenant mais sympathique, surtout avec une pinte de Guinness.

Partage

© Fisherman's Friends
Danny, un producteur de musique londonien branché se rend en Cornouailles pour un enterrement de vie de garçon. Quand son patron et ami lui lance le défi de faire signer un contrat aux pêcheurs du coin pour un album de chants de marins, Danny tombe dans le panneau. Bien loin de ses repères citadins, il tente tant bien que mal de gagner la confiance de cet improbable boys band, qui accorde plus d'importance à l'amitié qu'à la célébrité. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest