Skip to content

Gilbert Collard : « Je ne comprends pas la condamnation de Nicolas Sarkozy »

Ce lundi, Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison, dont un ferme. Déclaré coupable de corruption et de trafic d’influence dans l’affaire des écoutes, le Tribunal de Paris a suivi de près les recommandations du Parquet national financier. Beaucoup dans la classe politique ont considéré cette décision comme « sévère », analyse partagée par Maître Gilbert Collard. Entretien.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

L’ancien chef de l’Etat vient d’être condamné. Comprenez-vous cette décision de justice ?

Juridiquement non, je ne la comprends pas. Pourtant, je pourrais avoir un réflexe politicard qui m’inciterait à dire le contraire. Mais je ne crois pas qu’on ait intérêt à favoriser tout ce qui pourrait aboutir à un ressenti pénible de ce qu’est la justice : cela nous concerne tous. Je ne comprends pas cette décision sur le plan juridique parce que les attendus eux-mêmes sont discutables et la décision est fondée sur des indices précis, graves et concordants tirés du fait que les trois protagonistes sont liés d’amitié. Même un journaliste de la Tribune de Genève, qui n’est pas concerné par la politique française, dit que Nicolas Sarkozy a été condamné en l’absence de preuves. Tout est dit. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest