Skip to content

Jean-Marie Hervagault : le premier des faux Louis XVII

Jean-Marie Hervagault a été le premier des imposteurs à prétendre au trône de France en se revendiquant l'héritier de Louis XVI et Marie-Antoinette. S'il a été scientifiquement prouvé que Louis XVII n'a jamais quitté le Temple de son vivant, l'histoire de cet usurpateur est singulière.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Officiellement mort dans la tour du Temple, à Paris, le 8 juin 1795, le dauphin, fils de Louis XVI, a-t-il été placé « dans un lieu sûr et ignoré », en attendant que les événements permettent sa réapparition ? Octobre 1796 : un vagabond d’une quinzaine d’années est condamné à un mois de prison par le tribunal de Bayeux. Il se faisait passer pour « le descendant d’une famille très distinguée, devenue malheureuse par suite des événements de la Révolution ». L’année suivante, il récidive du côté d’Alençon, et se déguise en fille pour mieux assurer son anonymat. Enfin, le 25 mai 1798, le même personnage est arrêté à deux lieues de Châlons-sur-Marne et refuse de livrer son nom : « On le cherche assez, répond-il. On ne l’apprendra que trop tôt ! […] »

Les royalistes champenois chuchotent qu'il est peut-être l'enfant du Temple. Une petite cour se rassemble autour du prisonnier

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest