Skip to content

La femme de chambre est-elle de droite ?

L’actualité récente nous a montré que le sapin de Noël est aussi politique qu’une constitution et le foie gras un marqueur de civilisation aussi manifeste que le droit de vote. Mais comment décider à coup sûr ce qui est de droite ou de gauche ? Notre chroniqueur Richard de Seze répond.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Capture d’écran YouTube

La femme de chambre française est un objet de concupiscence, si l’on en croit notre théâtre de boulevard, les déguisement d’alohouine des gens d’oliwoude, et les élus socialistes.

Voilà que cette concupiscence a pris un tour politique avec Rachel Keke, toute fraîche députée et bel emblème du vrai peuple (« les gens », comme on dit avec émotion), la femme de ménage racisée et genrée faisant plus peuple que le cariste. Héroïne tardive de la campagne législative, égérie de la nouvelle fournée LFI, elle déclenche l’admiration joyeuse de Najat Vallaud-Belkacem qui la contemple avec l’incrédule ravissement du croyant moyen à qui son dieu apparaît : Najat a rencontré le peuple ! Et il parle ! « Quelle émotion joyeuse il y a à découvrir un peu plus Rachel Keke. La regarder se tenir, parler, rire, vibrer », a-t-elle gazouillé le 20 juin. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest