Skip to content

La vie palpable

Partage

@L'Incorrect
Georges Dorignac a commencé comme un impressionniste doué (on aimera les touches qui constituent les robes de La Famille, 1908), et est mort au moment où il s’essayait à son troisième style, un art décoratif monumental où se mêlaient art roman, orientalisme et art déco (...). A découvrir dans le dernier numéro de l'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest