Skip to content

Pourquoi Macron n’est pas un homme de droite

L’opposition de gauche le martèle, les médias le distillent, une large partie des Français le croit : Emmanuel Macron serait un président de droite. Pourtant, ni son idéal politique, ni sa posture, ni son électorat ne sont à proprement parler de droite : il incarne bien davantage un progressisme entrepreneurial, scientiste et mondialisé.

Partage

© DR

Selon un récent sondage Ifop pour le JDD, 43 % des Français situent Emmanuel Macron à droite de l’échiquier politique (32 % au centre, 16 % à gauche et 9 % ne se prononcent pas). Assurément, les ralliements successifs de personnalités de la droite française ont troublé dans l’imaginaire collectif la réalité du macronisme… et celle de la droite. Saisissant l’opportunité, la gauche répète à souhait que le président est un homme de droite, afin d’élargir son propre espace politique vers les franges progressistes de l’électorat.

Il ne faudrait pourtant pas se méprendre sur ce qu’incarne Macron. Pour le dire de la manière la plus succincte qui soit, la droite est le camp de la permanence quand la gauche est le camp du mouvement, avec tout ce que ces deux notions impliquent de rapport au temps et à l’espace, à l’individu et au cosmos. Indéniablement, Macron, fondateur d’En Marche et chantre de la start-up nation, n’est pas un homme de droite. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest