Skip to content

The Father : notre critique

Bien qu'il ait attiré plus de 27.000 spectateurs dès sa première semaine de sortie dans les cinémas, The Father est un film pour quinquas monotone et fort peu travaillé.

Partage

© Capture d'écran YouTube
The Father ou la tarte à la crème du film oscarisé. Un réalisateur venu du théâtre, un casting trois étoiles, un acteur qui se « met en danger » en incarnant un vieillard amnésique, un sujet grave qui touche à peu près tout le monde (la lente détérioration d’un père et d’une cellule familiale). Anthony Hopkins y incarne donc le père, un vieil homme qui perd les pédales et se heurte à l’incompréhension de ses proches, pour se murer peu à peu dans un labyrinthe d’illusions et de faux-semblants. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest