Skip to content

Chronique civilisationnelle : La disparition du « génie de la France »

« Les cathédrales imposent le sentiment de la confiance, de l’assurance, de la paix – comment ? Par l’harmonie ». C’est ainsi qu’Auguste Rodin ouvre son admirable texte consacré aux cathédrales de France.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Dans une France où les cathédrales et les églises brûlent, où les chrétiens sont égorgés par des musulmans radicalisés, où le Conseil d’État impose le retrait de la croix qui surplombe une statue de Jean-Paul II, où le ministère de la Culture préfère la destruction des chapelles à leur restauration, où le gouvernement étouffe l’âme des fidèles en interdisant les messes sous prétexte de protéger la chair, la vie nue, biologique, où il réprime les manifestations catholiques mais consent aux manifestations islamiques ou indigénistes, nous pouvons légitimement nous interroger : où sont passées la confiance, l’assurance et la paix ?

Dans la France de 2020, celle d’Emmanuel Macron et de son socialisme libéral, on ne voit que défiance, inquiétudes et guerres. Nous avons perdu le sens de l’harmonie. Pourquoi ? Car nous avons cru que la République, ses valeurs et ses institutions, étaient la source de l’harmonie sociale. Rodin nous rappelle à l’ordre : ce sont les cathédrales ! [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest