Skip to content

Édouard et ses croqueuses, rififi à la ferme

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR
Il y a juste 10 ans, la grange de Teilhet (Puy-de-Dôme) se consumait d’un feu criminel tandis que son locataire était menacé de mort après avoir vu son troupeau décimé. L’enquête piétine toujours. Dix ans que personne n’avait osé reprendre l’exploitation. Jusqu’à ce jour de l’automne 2019 où un berger bonhomme et barbu a frappé à la porte. Nous avons rencontré Édouard, éleveur de chèvres, dans la rebaptisée « ferme des croqueuses de ronces ». [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en libre accès pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest