Skip to content

Emmanuel « Kikoo LOL » Macron

Macron veut séduire les moins de 30 ans, quitte à ridiculiser la fonction présidentielle et à financer leurs jeux vidéos avec le Pass Culture.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Mcfly et Carlito

Plutôt Angèle ou Hatik ? Plutôt Game of Thrones ou Validé ? Plutôt SNK ou One Piece ? Plutôt on s’en tamponne le coquillard ou on s’en cogne les ballons dans les ronces ? Voici quelques questions que se posait sérieusement le président de la République sur son compte Instagram pour faire la promotion du « Pass Culture ». Le président, qui entend transformer son parti en vue de l’élection présidentielle, a décidé de nous mener en bateau avec l’aide des YouTubeurs McFly et Carlito. Depuis quelques mois, Emmanuel Macron a entrepris de séduire les moins de trente ans, catégorie de l’électorat la moins civique, aux votes extrêmement changeants, en rasant gratis.

Lire aussi : Emmanuel Macron joue son « YouTube analytica »

C’est pas cher, c’est l’État qui paye. Pour une génération élevée à la gratuité numérique, déjà disparue, les premières années de liberté sur internet n’étant plus qu’un lointain souvenir, se voir offrir 300 euros à la majorité pour les dépenser en « biens culturels » est une aubaine, un bonheur. Profondément démagogique, la mesure vise surtout à offrir 300 euros d’abonnements Canal + et autres jeux vidéo en streaming à des post-adolescents avec les impôts payés par leurs parents. Du populisme chimiquement pur qui ne dérangera personne. En pleine crise, les ados se réjouiront de ce cadeau de Noël avant l’heure, et leurs parents croiront faire des économies sans comprendre qu’ils financent cette cavalerie d’État permanente. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest