Exclusivité : LES PAMPHLETS DE CÉLINE RÉÉDITÉS COURANT 2018

© Jacques Terpant / Futuropolis 2017

Textes maudits, moralement immondes et stylistiquement remarquables, passant sous le manteau ou en contrebande sur le réseau mondial depuis des années, les pamphlets de Céline vont finalement être réédités par Gallimard courant 2018, avec un important appareil critique. La nouvelle, qui circulait dans les milieux céliniens, nous a été confirmée par François Gibault, écrivain, exécuteur testamentaire et biographe du plus révolutionnaire des écrivains français.

 

Lucette Almanzor, la veuve plus que centenaire de Louis-Ferdinand Destouches, dit « Céline », s’y était opposée jusqu’à présent, à la suite, d’ailleurs, de son défunt mari, quant à François Gibault, il n’y est toujours pas particulièrement favorable, mais la réédition des pamphlets et d’autres textes polémiques au sein d’une édition munie d’un important appareil critique, est bien programmée cette année chez Gallimard, même si la date exacte n’a pas encore été définie. Qu’est-ce qui a décidé Lucette Almanzor à finalement changer d’avis sur la question ? Plusieurs facteurs, nous explique Maître Gibault.

D’abord, le fait que la réédition des Décombres, le célèbre pamphlet de Rebatet, en 2015, chez Robert Laffont, lui aussi encadré d’un important appareil critique, n’a pas déclenché de vagues de protestation particulières ; ensuite, le fait que celle des écrits polémiques de Céline au Québec – où les droits de propriété intellectuelle s’étendent sur cinquante ans après la mort de l’auteur, et non soixante-dix, comme en France -, aux Éditions Huit, n’ont pas davantage provoqué de remous dans la Belle Province. Cette relative sérénité, explique François Gibault, semble traduire que l’époque est mûre pour envisager ces textes avec la distance nécessaire.

L’existence de cette édition québécoise, elle-même, était un argument pour en offrir une version française, laquelle reprendra l’appareil critique de celle d’outre-Atlantique, et enfin, dernier élément décisif : le fait que les pamphlets tombent bientôt dans le domaine public, un événement en mesure de susciter la multiplication des éditions sauvages. Mieux valait prévenir, donc, et imposer d’avance une édition de référence correctement outillée. C’est ce qui adviendra dans les mois à venir.

 

   Lire aussi : Le mythe Céline

 

Mise à disposition d’un trésor sulfureux pour les uns, d’un fascinant document historique pour d’autres, d’un délire putride pour d’autres encore, dans tous les cas, après la pléïadisation de Drieu la Rochelle et la publication du « Dossier Rebatet », nous aurons, avec cet événement éditorial, un indice supplémentaire et décisif que, dans le champ de la littérature du moins, la Seconde Guerre Mondiale appartient désormais pleinement à l’Histoire.  

.

redaction2@lincorrect.org

Publier votre commentaire