Skip to content

Féminicides : le ver est dans la pomme

Marches blanches, bougies allumées et gerbes de fleurs, telles sont les étapes de tout pèlerinage post-féminicide. Comme les attentats islamistes le problème de fond, qui se situe entre laxisme judiciaire et immigration incontrôlée, n'est pas posé.

Partage

© DR
Ce mois de mai est celui des tragédies. Le 4 du mois, Chahinez, 31 ans, est immolée par son ex-conjoint à Mérignac à côté de son domicile. Vingt jours plus tard Stéphanie, alors âgée de 22 ans, meurt poignardée par son compagnon en pleine rue. Des féminicides à ciel ouvert [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest