Peltier de lapin

© Louis Lecomte pour L'Incorrect

Guillaume Peltier aurait déclaré ne pouvoir s’opposer à la PMA sous peine de ringardisation. Réagissant promptement, notre directeur de la rédaction remet les points sur les i et l’église au milieu du village face à ce personnage politique pour le moins fluctuant.

 

 

Corruptio optimi pessima, disaient les anciens. Je ne sais pas si Guillaume Peltier a jamais été parmi les meilleurs. En tout cas je me souviens qu’il fut parmi les courageux lors que nous avions vingt ans, les courageux qui disait-il lui-même souhaitaient d’être les « rebelles de 1998 », les « aventuriers de l’an 2000 ». Las, il nous ferait presque regretter l’an 2000 si sont confirmés les propos rapportés par le Canard enchaîné cette semaine [Ndlr. Guillaume Peltier n’a pas répondu à nos sollicitations] : « On ne peut pas être contre la PMA, sinon on passera pour des ringards », aurait-il assuré de concert avec Jean-François Copé en comité stratégique des LR le 4 septembre.

 

Qu’il ait été la girouette partisane que l’on sait, virevoltant sans crainte du FN au MNR puis au MPF et enfin à l’UMP, voilà qui le regarde et qui lui aura permis à l’âge où Emmanuel Macron est président de remporter la mairie de Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher) et enfin la députation. Que les gens changent et que tout passe, on le sait depuis Héraclite.

 

Mais enfin quel peut être le sens de la destinée de celui qui à vingt ans tenait salon, verbe haut et impératif, au « Vieux Colombier (parloir chrétien) », ralliant des jeunes troupes derrière lui contre le Pacs et qui aujourd’hui baisse culotte devant un projet de loi ô combien plus dévastateur, qui privera des enfants de père et détruira pour toujours la filiation qui faisait le monde civilisé, et tout cela pas même parce qu’il aurait philosophiquement mué, mais seulement parce que ses nouveaux amis lui ont conté que cela faisait ringard. Comme si, quand on est Guillaume Peltier on pouvait jamais cesser d’être ringard.

 

Reste à espérer que tout cela ne soient que rumeurs infondées. Sinon la roue de l’histoire passera sur Guillaume Peltier et il n’en restera que d’épars débris.

 

 

Maj : Guillaume Peltier dément avoir tenu les propos rapportés par le Canard enchaîné, et renvoie à ses dernières déclarations publiques du printemps sur la PMA. Il n’a cependant pas souhaité répondre clairement à notre question simple : « Voterez-vous ce texte ? » Le suspens reste total

 

 

Jacques de Guillebon

Rédacteur en chef

jdeguillebon@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This