Skip to content

La jeune garde intellectuelle de la droite : James Matthew Wilson, pour l’amour du beau

Partage

© James Matthew Wilson

Un artiste devenu universitaire, la chose aurait de quoi surprendre en France où le cloisonnement et la spécialisation sont un indépassable. Et pourtant, du désordre général de l’université américaine, James Matthew Wilson a pu tirer profit pour investir les champs de la connaissance qui l’attirait : l’art et la politique, la métaphysique et la théologie.

Une conception large de l’intellectuel qu’il tire d’une lecture assidue de Jacques Maritain, l’un de ses grands inspirateurs : la philosophie n’est pas pour lui une discipline, mais une manière d’appréhender la vie. Originaire du Michigan, fils d’un professeur de biochimie et de neuroscience, James Matthew Wilson a donc débuté poète (le « nouveau formalisme »), avant de devenir professeur d’humanités à l’université de Villanova.[...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest