Skip to content

La Petite Sirène 2022 : mais pourquoi sont-ils si méchants ?

La sortie prochaine d'un film en « live action » (comprenez « avec de vrais acteurs ») autour du conte d'Andersen déchaîne les passions. Disney fait désormais de sa chimère rousse à la peau pâle une jeune racisée, l'occasion de récolter des lauriers auprès des antiracistes.

Partage

© Disney

« Ariel, écoute-moi. Le monde humain, c’est la pagaille », s’exclamait le crabe Sébastien dans l’introduction d’une des chansons cultes du dessin animé sorti en 1989. Il ne croyait pas si bien dire. 33 ans plus tard, surfant paresseusement sur la vague de nostalgie qui déferle sur Hollywood, les productions Disney ont décidé d’offrir une adaptation « live-action » de son œuvre de l’époque, c’est-à-dire avec des acteurs en chair et en os.

La blancheur de peau de la petite sirène de 1989 est désormais remplacée par le teint métissé de son successeur, qui apparaît même avec quelques cicatrices sur le haut du visage

Le 10 septembre, un premier aperçu du long-métrage à venir est dévoilé sur YouTube. Après une plongée dans les abysses, on découvre enfin le visage de l’Ariel du XXIe siècle, incarnée par la comédienne noire Halle Bailey, âgée de 22 ans. Si cette dernière arbore certes encore des cheveux roux, les plus observateurs s’étonneront peut être d’y apercevoir des tresses, voire des dreadlocks. La blancheur de peau de la petite sirène de 1989 est désormais remplacée par le teint métissé de son successeur, qui apparaît même avec quelques cicatrices sur le haut du visage. Défauts qui auraient aisément pu être corrigés par du maquillage, mais la mode est à l’acceptation de soi et à la mise en valeur des imperfections. Si vous voulez être branché, en soirées mondaines, dites que celle-ci apparaît « flawless ».

La magie de l’émotion

Au delà de ces considérations qui pourraient n’être que purement cinématographiques, c’est un débat farouche qui se joue. D’un côté, certains internautes commencent à s’agacer de l’apparition de plus en plus fréquente de personnes de couleur dans des univers fictifs (nous sommes quelques jours après la sortie de la série d’Amazon Les Anneaux de Pouvoir, et sa reine naine noire). De l’autre, on brandit un besoin de « représentation » qui serait bénéfique pour les enfants noirs, en manque de héros qui leur ressemblent. Et comme par la magie d’un conte de fées, on a vu émerger, dans les jours qui suivaient la publication de l’extrait, des dizaines de vidéos de petites filles américaines, elles aussi noires, et visiblement émerveillées par la couleur de peau de la prochaine Petite Sirène.

Lire aussi : Les comics wokes : anatomie d’un flop

On hésite encore sur notre droit ou non de n’être pas complètement conquis par la vidéo postée par Disney, et encore moins par les réactions de ces fillettes, sous peine d’être rangés dans le camp infamant des intolérants. On passera  aussi sur l’aspect dérangeant que peut avoir le fait de filmer des petits pour en faire ensuite des pancartes publicitaires vivantes, dans un but idéologique.

Il n’y a qu’à par exemple lire ici et là les titre des articles de la presse grand public : L’Obs parle d’une « émouvante réaction » d’enfants, tandis que RTL s’intéresse à la « vague de racisme » que subirait l’actrice principale du film. On atteint les profondeurs avec « Quotidien », l’émission de Yann Barthès et son équipe, qui se félicite que ce « trailer » ait « mis les racistes en PLS », dans un vocabulaire qui sent bon le collège et les réseaux sociaux. Face à ce tsunami, si le plus sain reste peut-être encore de s’éloigner de ces polémiques, un internaute qui se revendique « doctorant en intelligence artificielle » prétendait, images à l’appui, pouvoir remplacer la couleur noire de l’Ariel 2022 par du blanc. Il a cependant rapidement été suspendu par Twitter, la plateforme ayant considéré qu’il en enfreignait les règles. Face à toutes ces histoires, on est peut-être plus heureux, sous l’océan.


La Petite Sirène de Rob Marshall, avec Halle Bailey, Jonah Hauer-King et Awkwafina, en salle le 24 mai 2023

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest