Skip to content

Laurent Obertone, la guerre civile pour les nuls

Partage

© RING
Opiniâtre et sans doute galvanisé par le succès insolent du premier volume, Obertone enfonce le clou de l’alarmisme viril avec un Guerilla : Le Temps des Barbares qu’on n’attendait pas vraiment au tournant. Plus de 400 pages écrites en caractères pour myopes qui nous refont le coup de la guerre de tous contre tous. Était-ce vraiment nécessaire ? [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest