Skip to content

Le Virus costumicide

Le corona nous aura appris à devenir de vrais petits génies du télétravail et des plateformes zoom. Chemise blanche, veste noir et caleçon : l'usage du costume, lui en revanche, se perd... Traité de la vie élégante par Frédéric Rouvillois.

Partage

© DR

« En ces temps de (re)confinement, l’intérêt de communiquer ainsi, mon cher Lucien, c’est de pouvoir discuter avec toi malgré les sept cents kilomètres qui nous séparent, et de constater les embellissements successifs apportés à ton bureau. Tout en admirant non sans une pointe de jalousie les jolis tableaux que tu as dégotés à la salle des ventes d’Avignon ! »

Enfoncé dans son canapé en cuir, son ordinateur sur les genoux, E. s’était servi un petit single malt avant de répondre à l’ « invitation Zoom » de son vieux copain expatrié à la campagne. Zo’, qui lisait L’Incorrect à l’autre bout de la pièce, lui lança un clin d’œil malicieux.

« Et moi – à l’écran, la voix et le visage avaient subitement changé – moi, mon cher E., ça me permet de constater avec plaisir que la mort du costume, ultime victime de la covid-19, n’est pas une légende : puisque même vous, E., vous avez troqué vos fllanelles, vos laines froides, vos fines rayures et vos cravates Hermès contre une veste et un pull! Vous, le parangon du conservatisme politique, sociétal, culturel et vestimentaire !

– Moi aussi, je vous salue, ma chère Chantal !

Zo’ redressa l’oreille (qu’elle avait d’ailleurs ravis- sante). Le seul fait de prononcer ce prénom sonnait en général le début des hostilités.

– Mais que vous a-t-il donc fait, ce pauvre costume, pour que vous vous réjouissiez ainsi de son prétendu décès ?

Lire aussi : Société post-Covid : imaginer la prison de demain

– Il y a que je l’ai toujours trouvé triste, convenu, revêche, guindé, sournois, hypocrite, de droite, bref, bourgeois…

– C’est vrai que vous ne l’êtes pas du tout, bourgeoise. Ceci dit, il me semble que vous vous fourrez le doigt dans l’œil… [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest