Skip to content

Législatives partielles : le RN en embuscade dans les Hauts-de-France, la gauche survit à Paris

Ce week-end avait lieu le premier tour de plusieurs législatives partielles en métropole. Passées inaperçues, ces élections concernaient quatre circonscriptions : la 6ème du Pas-de-Calais, la 15ème de Paris, la 3ème d’Indre-et-Loire et la 1ère de l’Oise.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Le RN au second tour dans les Hauts-de-France

Le RN fait très modestement son nid dans les deux circonscriptions des Hauts-de-France concernées. Dans celle du Pas-de-Calais, le second tour opposera la ministre de l’Autonomie et candidate En marche Brigitte Bourguignon, ancienne élue PS, qui a récolté 34,9% des voix, à la candidate RN Marie-Christine Bourgeois, forte de 24% de voix. Christophe Castaner a félicité la ministre et parle d’une « leçon pour tous ceux qui voulaient faire de ce scrutin une répétition des régionales ». Les résultats témoignent pourtant d’une baisse des votes en faveur de Brigitte Bourguignon, qui avait récolté 41,9% des suffrages en 2017, et d’une très légère hausse de Marie-Christine Bourgeois (22,9% de voix en 2017).

Dans la 1ère circonscription de l’Oise, Les Républicains consolident leur ancrage électoral local. Trois mois plus tôt, le député LR de la circonscription, Olivier Dassault, est décédé dans un accident d’hélicoptère, d’où l’organisation de législatives partielles. Son neveu Victor Habert Dassault (LR) est arrivé très largement en tête du scrutin avec 58,44% des voix, et se retrouvera au second tour face à la candidate RN Claire Marais-Beuil (15,27%), pour ce qui devrait être une formalité. Roxane Lundy, candidate Génération-s, est arrivée à la troisième place (12,31%). En 2017, Olivier Dassault récoltait 38% des suffrages et le RN 18,1%.

https://twitter.com/xavierbertrand/status/1399099362723180545?s=20

Les deux circonscriptions des Hauts-de-France affichent donc un second tour avec un candidat du RN. Le président de la région Xavier Bertrand, en campagne pour les prochaines élections, a immédiatement appelé au barrage républicain afin d’endiguer la progression du parti de Marine Le Pen.(...)

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest