Skip to content

Les critiques essais monde du mois #37

Les critiques essais monde du mois de décembre par Frédéric de Natal et Hadrien Desuin. Au programme : Les Rois éphémères de Philippe Delorme, Un Silence de mort de Jeannette Bougrab et Les Éminences grises de Charles Zorgbibe.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Le Cardinal de Richelieu au siège de La Rochelle de Henri-Paul Motte (1881)

LES TOUT PETITS PRINCES

Les Rois éphémères de Philippe Delorme, Éditions du Cerf, 296 p., 20 €

Si beaucoup de monarques ont laissé leur empreinte dans l’histoire, il en est d’autres qui se sont perdus dans les oubliettes du passé et que le destin a effacés de nos mémoires. De Romulus Augustule, ultime césarion romain à Jean-Paul Ier dont plus personne n’évoque la figure spirituelle, en passant par l’Aiglon, ce Napoléon II qui régna à peine quinze jours, l’historien Philippe Delorme égrène la vie de ces souverains d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Sud ou d’Afrique. Une cinquantaine de portraits savamment choisis d’hommes emportés par la maladie, victimes d’une révolution, morts prématurément au combat ou dans des conditions mystérieuses. Notre chroniqueur ajoute à sa longue liste de monarques des aventuriers truculents, inconnus du grand public, tels que Jacques Ier, empereur du Sahara, ou encore Marie Ier, roi des Sedangs. Ce voyage dans le temps est une belle découverte pour tous les passionnés d’histoire. Il met à nu « toute la précarité et la vanité des gloires humaines ». Frédéric de Natal

Lire aussi : Les Hurons : Une révolte française contre l’Amérique[...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest