Skip to content

L’islamo-gauchisme, une alliance temporaire

Contre-nature, l'islamo-gauchisme s'est construit contre un ennemi commun, l'homme occidental blanc. Mais nul doute que les islamistes sauront, le temps venu, se débarrasser de la gauche radicale.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Taguieff définit l'islamo-gauchisme comme étant une expression « qui autorise à rapprocher gauchistes et islamistes par des alliances stratégiques, des convergences idéologiques, des ennemis communs, des visées révolutionnaires partagées ». Ce concept, pour une fois proposé par le camp conservateur, fait la une des médias. Les uns arguant qu'il est scientifiquement faux, les autres qu'il est ancré dans la réalité.

Une alliance illogique

Du haut de leur bureau du CRNS, les chercheurs, en regardant les données, concluent que l'alliance de l'islam et de la gauche est impossible. L'un refuse la distinction entre le spirituel et le temporel, l'autre refuse le fait religieux dans l'espace public par un laïcisme exacerbé. Le premier élimine les avancées sociétales que le second promeut jusqu'à insulter ses adversaires de tous les « -ismes » imaginables. Il est vrai de dire que ce concept n'a pas de réalité scientifique. Nous avons face à nous deux ennemis inconciliables. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest