Skip to content

Marine Le Pen : « Reims est la maternité de la France ! »

Avant son grand meeting présidentiel à Reims, la candidate Marine Le Pen a expliqué ses récents propos visant les catholiques.

Partage

© Capture d'écran Dailymotion

Répondant le samedi 5 février aux questions des journalistes quelques heures avant sa convention présidentielle de Reims, Marine Le Pen est revenue sur les propos qu’elle a pu tenir dans Causeur ou Le Figaro à propos des catholiques. Elle a explicité la différence de vision qui selon elle prévaut entre Éric Zemmour et elle à ce propos. Faisant remarquer à la presse qu’il y avait de nombreux « catholiques de tradition » au sein du Rassemblement national, elle s’est néanmoins félicitée que le RN soit un parti « aconfessionnel » de par ses statuts, à la différence dit-elle de la structuration des partisans d’Éric Zemmour qui comprendrait des « chapelles » dont Via, la formation de Christine Boutin et Jean-Frédéric Poisson qui serait un courant catholique organisé comme telle. Elle a reconnu que cela avait pu être le cas dans le passé au Front national mais que ce n’était plus à l’ordre du jour du fait de son attachement au caractère un et indivisible de la France.

Lire aussi : Jérôme Rivière : « Je suis heureux d’avoir quitté le RN »

Répondant à une autre question, elle a déclaré que pour elle la ville de Reims représentait « la maternité de la France » en raison du baptême de Clovis. « Je n’ai aucun problème avec la chrétienté », a-t-elle ajouté, précisant qu’elle était elle-même catholique, favorable à l’inscription des racines chrétiennes de l’Europe dans la constitution de l’UE et martelant que la France était « un pays de culture chrétienne » de par ses monuments, son calendrier, ses fêtes et surtout de par « sa vision de la liberté de l’homme ». D’aucuns y ont vu une volonté de rattraper certaines déclarations précédentes trop imprécises largement utilisées par son « concurrent » ainsi que les propos du député RN Sébastien Chenu que des cadres départementaux du parti nous ont dit avoir été « contreproductifs ».

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest