Skip to content

Passe vaccinal : le piège macronien

Depuis quelques semaines, la droite, ou ce qui s’y assimile, se déchire entre pro et anti-passe vaccinal/sanitaire. Et d’ailleurs, la rédaction de votre magazine n’y échappe pas, les avis étant très divergents d’un journaliste à l’autre.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Les opinions autour de cet épineux sujet se font de plus en plus vives, au fur et à mesure que la lassitude de cette crise sanitaire qui n’en finit plus gagne même les esprits les plus patients. Aussi, tout le monde s’échauffe, s’écharpe, s’insulte, s’injurie, vocifère, se voue réciproquement aux gémonies. Complotistes ! Collabos ! Sectaires ! Antisciences ! Valets du lobby pharmaceutique ! Les noms d’oiseaux volent, les familles et les amis se déchirent sur cette nouvelle affaire Dreyfus, et tout le monde a en tête cette célèbre caricature de Caran d’Ache « Un dîner en famille », synonyme de pugilat généralisé.

Lire aussi : La conjuration des imbéciles à l’assaut de 2022 : de l’idéologie woke au mouvement antivax

Plus encore, en cette période décisive pour l’avenir collectif de notre pays, voir une famille intellectuelle, appelons-la la droite par commodité, s’entre-étriper joyeusement sur la peste chinoise et les méthodes pour en venir à bout à quelque chose de désespérant.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest