Quand la mafia s’invite à l’Élysée

© Twitter – Élysée

Le Kosovo a eu dix ans en février. Son président a rendu une visite discrète au Palais de l’Élysée : Emmanuel Macron l’y recevait en présence de Bernard Kouchner. Une réception qui pourtant, au pays des droits de l’homme, devrait susciter la curiosité médiatique. La visite à Paris du président kosovar Hashim Thaçi a bien failli passer inaperçue. Ni les journalistes ni le gouvernement français n’ont cru utile de la signaler. Pourtant, le 14 mars dernier, Emmanuel Macron recevait son homologue du Kosovo au Palais de l’Élysée. Le même jour, Thaçi rendait visite à Alain Juppé pour lui remettre « L’Ordre de la Liberté » exprimant « la reconnaissance du Kosovo pour son soutien pour (s)on pays, pour la liberté et pour les valeurs européennes ». Le lendemain, Thaçi rencontrait Nicolas Sarkozy (...) À découvrir dans le nouveau numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

meynaud@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This