Skip to content

Qui veut son migrant ?

Partage

© DR

La trouvaille, baptisée « effort républicain », est détaillée dans un curieux charabia rempli de fautes d’orthographe intitulé « schéma d’accueil des demandeurs d’asile et d’intégration des réfugiés 2021-2023 » laissant généreusement une petite vacherie à l’éventuel successeur d’Emmanuel Macron en 2022. L’État jacobin imposera donc aux territoires d’outre-périphérique des quotas de migrants en pénalisant particulièrement deux régions, la Bourgogne et la Bretagne, qui devront doubler leur charge d’immigrés pour atteindre 5 % de la péréquation nationale. 2 500 migrants installés en Île-de-France seront ainsi offerts chaque mois en cadeau aux ruraux qui n’attendaient que ça. Notons que lors du premier démantèlement de la jungle de Calais en 2016, l’expérience avait déjà été tentée. Avec un succès mitigé en Bretagne puisque les Afghans prévus pour séjourner au lac de Trémelin en Iffendic (superbe endroit au demeurant) avaient refusé de descendre du car arguant qu’ils voulaient aller « dans une grande ville ». Une fois arrivés à Saint-Brieuc… ils étaient repartis vers Calais !

Lire aussi : Tribu contre tribu [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest