Skip to content

Ukrainiens : enfin de bons migrants ?

Composés de femmes et d’enfants fuyant la guerre, bons à l’école et ne posant aucun problème de sécurité : les réfugiés ukrainiens sont décidément bien différents des migrants habituels.

Partage

© Youtube

L’intervention russe en Ukraine dure depuis plus de trois mois et l’Europe ainsi que les Européens ressentent une certaine forme de solidarité ; même le Danemark qui, d’habitude, prône une politique de « zéro réfugié », ouvre ses frontières aux Ukrainiens qui fuient la guerre. Et, ô surprise, à gauche, on dénonce une différence de traitement entre les réfugiés ukrainiens et les autres, en majorité africains et bien souvent musulmans. Pourquoi serait-on mieux disposés à l'égard des premiers que des seconds ?

Normalement, quand survient une guerre, les personnes qui la subissent cherchent à se réfugier dans les pays voisins. C'est plus simple logistiquement mais, surtout, l'idée est de revenir chez soi dès que possible. Par exemple, s'agissant des Syriens, c’est le Liban qui en accueille le plus. Et pour l’Ukraine, c’est la Pologne [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest