Skip to content

Venise : pour que ma joie demeure

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
©DR
« Venise, c’est comme manger d’un coup une boîte de chocolats à la liqueur ». Truman Capote / « Les eucharisties du beau se reçoivent par procuration ». Régis Debray, Contre Venise / « Car survenus dans l’ombre à cette heure incertaine, ce qu’on croit l’Orient peut-être est l’Occident ». Hugo, Prélude [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en libre accès pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This