Skip to content

Antifa parano

Si les antifas se déclarent volontiers antisystème, ils peuvent néanmoins se prévaloir d’un réseau de médias particulièrement bien fourni. Alors que leurs adversaires d’ultra-droite sont souvent confrontés à la censure, la mouvance « antifa » possède, elle, de nombreux relais sur internet, qui lui permettent de diffuser largement ses points de vue.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Ce qui surprend quand on plonge dans « l’anti-fachosphère », c’est la précision des informations données et la minutie avec laquelle ses rédacteurs couvrent l’actualité des cercles ultra-droitiers. On n’ose imaginer le temps que ces militants doivent passer à scruter les pages facebook d’untel et à recouper des informations pour détecter des liens éventuels entre tel élu du FN et un obscur groupuscule néofasciste. Au point que les journalistes consultent régulièrement ces sites pour étayer leurs articles. Parfois, on a même l’impression que les antifascistes sont mieux renseignés sur les groupes d’ultra-droite qu’ils surveillent que les membres de ces groupes eux-mêmes.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest