Skip to content

Antifa = SA?

Intimidations, dénonciations, agressions en plein jour et descentes musclées dans les bars et les universités: les mouvances antifa se conduisent de plus en plus comme de véritables milices fascistes, adaptées à leur milieu local et rejetant tout centralisme pour mieux se déployer dans les grandes villes.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Nicolas Pinet pour L’Incorrect
C'est une scène désormais banale dans le milieu universitaire, qu’on se contente de filmer à l’abri de son smartphone, et que les médias relayent discrètement dans un entrefilet: le 17 octobre dernier, à la faculté de Nanterre, en pleine élection universitaire, un groupe d’étudiants qui tractaient pour la Cocarde a été violemment attaqué par des « miliciens » de l’extrême gauche, comme on les appelle désormais. Le modus operandi est toujours le même et obéit aux règles du combat de rue : une attaque éclair, souvent déployée en quelques secondes, par un groupe qui s’assure toujours d’être supérieur en nombre. [...]
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This