Skip to content

Campagne législative (5/7) : Blandine Arnaud, liberté, originalité, proximité

Durant cette campagne législative, L’Incorrect suit plusieurs candidats de la droite. Aujourd’hui, entretien avec Blandine Arnaud, candidate LR de la 3e circonscription du Gard.

Partage

© Blandine Arnaud

Quel type de campagne menez-vous ?

Je mène une campagne assez atypique. J’ai commencé en janvier. Même si je suis déjà élue régionale, c’est ma première candidature en mon nom propre. Comme j’ai très longtemps travaillé dans la communication, j’en ai fait un petit laboratoire de communication politique avec une stratégie très personnalisée. J’ai d’abord lancé un blog qui s’appelle jaimemacirco.fr pour montrer que je suis la candidate du territoire. Je suis allé à la rencontre de nombreux acteurs de la région pour les comprendre. J’ai également un site plus institutionnel en complément de l’autre, dédié aux prises de position de fond. Ma proposition est avant tout basée sur des enjeux locaux, avec une vision nationale. Je veux être l’ambassadrice de mon territoire.

Quels sont donc les projets que vous souhaitez porter à l’Assemblée nationale ?

Le député sortant de Renaissance (ex-LREM) a dédié son mandat à l’énergie et au nucléaire. Or, il ne l’a pas bien fait et s’est limité à ce sujet. Moi, j’ai parcouru mon territoire pour trouver le dénominateur commun et je suis tombée sur une grande thématique : il faut repartir du terroir. Tout part de la terre ! Je suis une épicurienne, c’est dans mon ADN : je connais les vignes depuis longtemps. Il faut parler des secteurs structurants pour le territoire – la viticulture, l’agriculture, le maraîchage – auxquels sont directement liés d’autres thématiques comme le foncier, l’urbanisme, l’industrie.

Par exemple, il y a un problème sur la viticulture : on est obligé d’arroser la vigne à cause de la sécheresse. Cela nous pousse à mener des grands projets d’irrigation. Ces sujets sont éminemment politiques. Il y a aussi la question du bio, que l’on importe d’Espagne. On n’a rien d’ici alors qu’on produit beaucoup. Mes autres thématiques sont la santé et la souveraineté.

Est-ce que vous vous attendez à faire un score aussi faible que celui réalisé par Valérie Pécresse dans votre circonscription ? [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest