Skip to content

Concours de démagogie 2022 : qui proposera le plus d’argent aux Français ?

Fait que Jacques de Guillebon considère comme inhérent à la démocratie, la démagogie s’est largement installée dans la campagne présidentielle, chaque candidat participant au concours : « Qui promettra le plus d’argent aux Français ? »

Partage

© DR
Fabien Roussel  Partons de la gauche vers la droite. Le communiste Fabien Roussel qui culmine à 5 % dans les sondages, en deuxième position à gauche, a un programme pour le moins ambitieux. En effet, il propose d’abord le passage à la semaine de 32 heures, sans réduction de salaire évidemment. D’ailleurs, le SMIC passera à 1500 euros net par mois, les salaires des fonctionnaires seront augmentés de 30 %. Évidemment, tout cela sera accompagné d’une retraite à 60 ans à taux plein. L’alternance sera revalorisée au SMIC et un revenu de 850 euros par mois sera accordé à tous les étudiants. Mais ce n’est pas tout : le RSA sera ouvert aux moins de 25 ans et les taxes sur le carburant et l’énergie seront abaissées. Pas mal pour un communiste. Jean-Luc Mélenchon  Pour « éradiquer la pauvreté », le candidat de la France Insoumise propose une « garantie d’autonomie », faisant en sorte que le revenu mensuel de chaque personne atteigne le seuil de pauvreté, soit 1063 euros. Mettant un plafond aux prix de l’énergie, des carburants et des produits de première nécessité, il désire également un SMIC à 1400 euros net, restaurer la retraite à 60 ans et revaloriser au niveau du nouveau SMIC les pensions, et au seuil de pauvreté le minimum vieillesse. Si ça n’induisait pas un immense coût, on pourrait qualifier son programme de « Fabien Roussel low-cost ». [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest