Skip to content

De la non-fierté d’être français

Français, expliquez-moi! Pourquoi ? Pourquoi n’êtes-vous pas plus fiers que ça ? D’être français! Pourquoi pas plus de démonstration? Genre « charismadingues ». Sans parler de vous tatouer la tour Eiffel au milieu de front, je ne perçois pas chez les Français d’orgueil national, dans le genre exubérant.

Partage

©DR

Les Américains plantent des drapeaux sur leur pelouse et se mettent au garde à vous dès qu’ils entendent l’hymne national. Le plus miteux des Irlandais est plus nationaliste qu’un congrès entier de l’Action Française. Les Turcs arrivent même à être fiers de leur trou à rats et de leur armée de branleurs! Quant aux Anglais, lorsque l’équipe nationale joue, les façades des immeubles de la classe ouvrière sont couvertes de Croix de Saint-Georges. A-t-on déjà vu la même chose en France ?

Ah, et puis tiens, invitez un Breton à une soirée, au bout d’une heure il aura emmerdé tout le monde avec son pays. Notre fierté et notre amour de l’Armorique éternelle sont grands. Comme l’océan et ma gueule. Et les Français?

À chaque élection présidentielle américaine, la presse de Dublin publie le portrait du nouveau représentant du lobby irlandais au sein de la nouvelle administration. Pas l’ambassadeur de l’Eire, non: le fonctionnaire Américain au sein de l’équipe présidentielle qui influencera la politique de Washington pour toutes les affaires concernant la République d’Irlande. Et accessoirement les nationalistes républicains d’Irlande du Nord. Pouvez-vous me dire qui est le représentant du lobby français dans l’administration Biden?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest