Skip to content

Déconvenue sur le plan de relance européen post-covid

Cette nuit un accord a enfin été trouvé pour un plan de relance économique commun au 27 pays de l'Union Européenne. Obtenu après moult péripéties dues notamment aux réticences des pays "frugaux", celui-ci n'en est pourtant pas moins insatisfaisant.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Présidence de la République
Nous parlions hier des difficultés de la négociation du plan de relance européen post-covid. Cette nuit, à cinq heures du matin, l’annonce définitive d’un accord a été faite. Si nombre de médias favorables au président de la République comme Le Monde et Les Échos célèbrent un plan « historique », il est permis d’être circonspect quant au résultat final. Premièrement, si le principe d’une relance par la consommation après une violente contraction de l’économie est bon, la somme totale de 750 milliards d’euros est bien faible. En comparaison, les États-Unis, pour une économie globalement aussi forte que celle des 27, ont opté pour un plan de 2900 milliards de dollars. Par ailleurs, le plan américain est devenu une loi dès le 27 mars dernier. De l’avantage d’être une nation souveraine qui décide dans le cadre de ses institutions nationales
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This