Skip to content

Entretien Valérie Boyer : « l’Azerbaïdjan est l’un des bras armés de la Turquie »

Député LR des les Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer fait partie du « Groupe d’Amitié France-Arménie » de l’Assemblée nationale. Elle analyse pour L'Incorrect les affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui ont causé seize morts la semaine dernière.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Pourquoi ces combats ont-ils eu lieu dans la province du Tavush, alors qu’ils ont pour objet le contrôle du Haut-Karabagh ?

Il y a des incidents très fréquents, quasi-quotidiens, entre les deux pays depuis la fin du conflit à la frontière de l’Azerbaïdjan et du Haut-Karabagh. Ces derniers jours, les combats ont eu lieu dans la province du Tavush, qui est limitrophe de l’Arménie, du Haut-Karabagh et de l’Azerbaïdjan. Précisons qu’il s’agit de de terres assez agricoles. Je n’ai pas la réponse de pourquoi ces affrontements se sont passés précisément en Arménie alors que généralement ils ont lieu à la frontière du haut Karabagh et de l’Azerbaïdjan. Il y a des frictions et des morts quasiment toutes les semaines mais là on est passé à un niveau différent. C’est un conflit entre États. Je n’ai pas d’informations au sujet d’éventuels morts dans la population civile, mais il s’agit d’une région qui n’est pas très peuplée.

La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This