Skip to content

Indonésie : Allah à Jakarta est

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Romée de Saint Céran pour L’Incorrect
Les médias français s’intéressent peu à l’Indonésie, à moins qu’un événement supposé croustillant ne se produise. L’Indonésie est ainsi apparue récemment dans l’actualité française au sujet d’une statue de cire de Hitler, peu avant qu’un volcan n’entre en éruption dans le ciel de Bali. Nous avons beau nous considérer comme des parangons d’universalisme, les mondes asiatique et océanique nous sont largement inconnus. L’archipel indonésien occupe pourtant une position stratégique et originale, entre océan Indien et océan Pacifique. Il fait aussi la jonction entre l’Australie et l’Asie du Sud-Est. Un pays dont l’économie commence à attirer l’œil des entrepreneurs français. Un tel pays, à la fois proche de la Malaisie, de la Thaïlande, des Philippines ou de Brunei peut sembler quasi-romanesque. Vue de France, l’Indonésie correspond à une destination de voyage et à quelques hôtels touristiques en bordure de plage. Le plus grand archipel de la planète, habité par 260 millions d’humains, soit l’équivalent de la moitié de la population européenne, bénéficie d’une situation géographique idyllique entre l’équateur et le tropique du Capricorne. Ses espaces naturels sauvages contrastent pour autant avec des agglomérations surpeuplées. Le 11 novembre 2017, l’Indonésie apparaît sur nos fils d’actualité. Elle vient à nous par Hitler. À Yogyakarta, dans le centre de l’île de Java, il y a le musée de Mata qui, à l’instar du musée Grévin, propose des statues de cire de célébrités. Dont Hitler en uniforme, regardant (...) A lire dans le numéro de février et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This