Skip to content

Les yeux grands fermés

Partage

© Romée de saint Céran pour L'incorrect
Ceci est un livre fondamental et écrasant, comme une Iliade où nous serions Troie, comme la chronique de la fin de notre monde, une guerre de quarante ans qui n’a jamais dit son nom, sans qu’il y ait d’ailleurs eu de vrai chef d’orchestre, sinon des politiques veules et dépassés faisant successivement leur la fameuse phrase des Mariés de la tour Eiffel, « puisque ces mystères demeurent, feignons d’en être l’organisateur », bref, l’histoire abjecte de l’islamisation française. [...] Cet article est à retrouver dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest