Skip to content

Thor, de l’institut

L'Institut Illiade publie son manifeste qui, quoique très juste sur l'urgence de l'identité et de la communauté, sonne faux dès qu'il aborde les questions de l'universel et de la transcendance.

Partage

© Bataille de Thor contre les géants de Mårten Eskil Winger (1872)
problèmes pourtant : outre l’insistance pénible sur le critère biologico-ethnique, l’institut ne pense que « l’Europe » et fait de son « combat prioritaire » le refus de l’universel ; combat déroutant s’il en est puisque cette prétention à l’universel est précisément une tradition européenne ; déroutant encore pour quiconque défend l’imbrication communautaire, car le genre humain n’est autre que la plus grande des communautés, et que l’appréhender n’implique aucunement l’uniformité – en plus d’être inévitable pour résoudre certaines questions, dont l’environnementale. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest