Skip to content

Marie-France poignarde

L’essai d’Olivier Faye retrace le parcours de l’intrigante conseillère Marie-France Garaud. Mais ni son style ni son angle n’arrivent à la hauteur de cette femme fascinante.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Fayard

Marie-France Garaud est un mythe de la vie politique française : « créatrice » de Jacques Chirac, sacrée par les médias à la fin des années 70 « femme la plus puissante de France », elle fut une intrigante de grande race et semblait naturellement prédestinée à dicter en coulisse un glorieux chapitre du roman national. Il n’en fut rien hélas, et elle dut se contenter d’être l’une des plus romanesques figures de la Ve République. Pourtant, M. Faye réussit, et c’est un exploit, à rendre son récit ennuyeux. Les jeunes journalistes n’entretiennent trop souvent qu’un lointain commerce avec la littérature. Cela se ressent ici : le rythme, soutenu, ne compense pas une certaine platitude d’expression. [...] 

Lire aussi : Enguerrand Guépy : ce que vaut un corps

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest