PMA-GPA : l’adieu aux femmes

Le dessin d'un artiste engagé talentueux. © L'Incorrect

 

Un homme qui ouvre le journal le matin se prend automatiquement un tonneau de merde sur la gueule. Tous les matins. Un tonneau de merde. Les lecteurs de L’Incorrect en connaissent les ficelles : l’homme blanc est « violeur » par nature, esclavageo-machiste par l’histoire. Et s’il est chrétien en plus c’est la circonstance aggravante. L’homme blanc chrétien, occidental est devenu le prion de la « société inclusive » heureuse. Le sournois fournisseur officiel de fatwas made in Jésus Christ contre les 36 pédaleries de l’alphabet érigées normes officielles. Bref, camarades tous les jours c’est notre fête, la Saint Monsieur, avec préparation d’artillerie dès 6 heures du matin sur France Inter.

 

Donc puisque l’homme blanc est la plus nauséeuse des créatures, et puisque les femmes et le climat sont les plus innocentes victimes de cette engeance, l’homme est appelé à faire son adieu aux femmes. Stricte séparation ! Chacun son côté de la rue, comme ça plus de frotti-frottas fortuits et de raclée au pied de l’évier. Et d’où va découler cette extravagante situation ? De l’alliance entre le libéralisme sociétal qui a pondu la PMA-GPA et l’industrie du porno !

Chacun son côté de la rue, comme ça plus de frotti-frottas fortuits et de raclée au pied de l’évier.

Le très sérieux Guardian vient de publier un long papier sur le sujet repris par le très ennuyeux Le Point : prochainement à coup de réalité virtuelle, de robots pornos et de sex toys améliorés, n’importe quel Jean-Claude pourra s’emballer toute la série des Miss Monde pour l’équivalent d’un ticket de tiercé. Et Le Point d’évoquer les « incels » (célibataires involontaires) qui, demain, « pourront se passer entièrement des femmes ».

 

En pratique ce sera simple : on vous branchera 2-3 électrodes sur le bazar et en avant la musique. Ou alors chacun aura son harem de robots à visages humains, plus vraies que les botoxées d’aujourd’hui. Et croyez-moi que ce ne sera pas la réplique de Caroline de Haas qui sera dans les tops ventes chez Marc Dorcel ! On en reviendra aux vraies femmes. Belles, magnifiques, triomphantes, féminines et fortes. Et qu’ont pas de poils aux pattes !

 

La femme avenir de l’homme sera un robot ou une image virtuelle. Réalité ultra-augmentée. Super Dolby 5D surround du cul. En vente chez Carrefour. Et pour la conversation ? Réseaux sociaux ! On y est déjà toute la journée.

Une minorité de la population, autour des églises et des chapelles, continuera à faire comme avant : un lit, un sourire, deux coeurs, une alliance et en avant Guingamp.

Ne racontez pas de salades, je vous ai tous en « amis » sur facebook ! Et le plus sordide de tout cela c’est que le désir de reproduction du mâle sera également satisfait. Grâce à la PMA-GPA ! Les prolos iront faire porter leur mouflet par une boiteuse qu’ils trouveront sur le Bon Coin tandis que la bourgeoisie de gauche ira dans des cliniques privées passer contrat avec des pondeuses à gosses qui bouffent bio et mangent cinq fruits et légumes par jour.

 

Une minorité de la population, autour des églises et des chapelles, continuera à faire comme avant : un lit, un sourire, deux coeurs, une alliance et en avant Guingamp. Mais le gros de la société aura tellement été extrémisé par la guerre intérieure conjugale que l’apartheid des sexes sera une tendance largement partagée. Ç’a déjà commencé. Maintenant, on ne vit plus ensemble, on est « chacun chez soi ». Et on se retrouve juste pour la gaudriole. Le changement ira vite. Vous verrez ! Les robots sexuels et le porno virtuel deviendront une industrie comparable à l’industrie automobile et les uns n’auront plus besoin des unes.

 

Lire aussi : Une marée humaine de plus contre le projet de loi de bioéthique 

 

Resteront sur le carreau quelques pauvres saintes, les néo-féministes, traites non-payées d’une société en faillite. Pas un homme n’en voudra du syndicat des vieilles sonnettes tant elles auront fait chier le monde. Même au Chasseur Français. Tu parles ! Plutôt se mettre en ménage avec la Mère Denis ! Parce qu’une néo-fem ça te fait des discours, des discours, des procès, la corrida du matin au soir.

La PMA-GPA est l’acmé de la révolution des dinguos. Et comme toutes les révolutions de dinguos, celle-ci finira par manger ses plus zélés supporters.

Faut que que ça cause, que ça accuse, que ça fasse des procès à toute la masculinité depuis Adam et Eve. Dès le croissant du petit déj ! Niveau câlin, par contre, c’est aussi riant que l’ayatollah Khomeiny. L’homme les dégoûte. Faut lui couper les roupettes. Ou alors lui faire signer 30 contrats avant qu’il commence à te mettre la main dessus. C’est bien simple, les néo-féms, le matin c’est Fidel Castro, le soir c’est Fidel Casse-Burnes.

 

La PMA-GPA est l’acmé de la révolution des dinguos. Et comme toutes les révolutions de dinguos, celle-ci finira par manger ses plus zélés supporters. Les féministes réclament la PMA-GPA ? Elles l’auront ! C’est sûr. Et les premières victimes en seront les enfants. Mais elles seront les deuxièmes sur la liste. La rançon d’avoir épuisé les hommes.

 

Mael Pellan

.

Mpellan@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This