Skip to content

Sélectron : les 5 livres pour prendre le large à peu de frais

Difficultés à voyager pour causes sanitaires ou financières, dégoût du tourisme de masse, immobilisation forcée, et un terrible besoin d’échappée qui pourtant vous taraude ? L’Incorrect a sélectionné pour vous cinq romans qui vous dépayseront à coup sûr pour quelques euros et sans quitter votre lit.

Partage

© DR

5 - Bérézina de Sylvain Tesson (Michel Guérin)

Quand Sylvain Tesson rejoue la retraite de Russie en Sidecar, avec des amis russes et son complice le photographe Cédric Gras, tout prend des couleurs grandioses et tragiques, même lorsque nos quatre voyageurs gelés se contentent de se saouler à la vodka dans une taverne déserte à quelques verstes d’un champ de bataille. Avec ce pèlerinage sur les traces d’une déroute héroïque et cette méditation sur la geste de l’Empereur, Tesson parvient à nous faire sentir l’énergie invraisemblable de simples cordonniers ou paysans (nos ancêtres) partis contempler les bulbes dorés de Moscou après avoir asservi l’Europe. Devant tant de souffrances et d’éclat, on se sent reposé comme après trois mois de sieste en Corse et prêt à annexer la Belgique en septembre.

4 - O Révolutions de Mark Z. Danielewski (Denoël)

Auteur américain expérimental devenu culte avec La Maison des feuilles, Danielewski sort quelques années plus tard (2007 en France) O Révolutions, une machine littéraire complètement déjantée propre à donner le vertige au lecteur. Ce « road trip » amoureux de deux adolescents à travers les États-Unis est constitué de 360 pages de chacune 360 mots où sont répartis les monologues des deux amants qui se comparent en miroir à condition de tourner régulièrement le livre à 360°, comme le volant de la voiture qui les mène à la catastrophe. Virtuose, délirant, unique, un incroyable dépaysement littéraire. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest