Skip to content

Sexe : ce que veulent les femmes

Les moches, les grosses et les gauchistes s’emmerdent au lit. C’est le résultat extrêmement étonnant d’une étude conduite par l’IFOP publiée le 3 septembre sur la sexualité féminine dans cinq pays européens (France, Royaume-Uni, Italie, Espagne et Allemagne).

Partage

© Charles Deluvio Unsplash

Baisse de régime sous la ceinture

Si les Européennes s’ennuient de plus en plus dans la chambre à coucher (28 % en moyenne contre 27 % en 2016), ce sont les Françaises qui s’en plaignent le plus. 35 % d’entre elles se déclarent insatisfaites (31 % en 2016).

Le directeur de cette expertise, François Krauss, attribue ce résultat en grande partie à la pression sociale et la religion. Les anciens pays catholiques, comme la France, l’Espagne ou l’Italie, encore soumis à un jugement éculé, encadreraient davantage la sexualité féminine. […]

Plus les femmes s’estiment jolies, plus elles s’épanouissent dans la chambre à coucher

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest