Une bibliothèque idéale pour les enfants et les adolescents ?

@DR

Il est toujours difficile d’offrir un livre pour un enfant ou un adolescent, qu’on soit un simple relatif, une connaissance, ou l’un des parents. Si on lit soi-même beaucoup, et qu’on n’a pas totalement perdu son âme d’enfant, l’exercice paraîtra à peine plus simple. Pourquoi donc ne pas se faire accompagner ? Anne-Laure Blanc, Valérie d’Aubigny et Hélène Fruchard ont rédigé en ce sens Une Bibliothèque Idéale – (Que lire de 0 à 16 ans ?), guide publié par les éditions Critérion avec le concours de La Fondation pour l’école.

 

Récemment, déambulant dans le rayon jeunesse de la FNAC de Toulouse, je suis tombé sur un présentoir de livres destinés aux enfants de plus de dix ans assez étonnant. Y figuraient en évidence des livres tels que Je me défends du sexisme (Albin Michel jeunesse), Discriminations (Emma Strack), Quatre histoires des droits des femmes aujourd’hui (éditions À Dos d’âne), ou bien encore I have a Dream – 52 icônes noires qui ont marqué l’histoire (Casterman), témoignant d’une orientation politique claire du libraire jeunesse de cette grande enseigne nationale. Une personne un poil naïve pourra donc être influencée par le sachant, par celui qui a décidé de conseiller des ouvrages aussi marqués.

 

Lire aussi : Finkielkraut, de Roux, Rey… la grande recension des essais de la rentrée.

 

Toute sélection, fût-elle aussi exhaustive que savamment dosée, comporte une part d’arbitraire. Ainsi en sera-t-il toujours des classements et des listes des « meilleurs » films, romans ou vins du monde, de l’histoire, de tel ou tel pays. Cependant, ces guides offrent un point d’ancrage parfait pour se souvenir de certaines lectures oubliées et pour les ordonner. La bibliothèque idéale conçue par les trois femmes susnommées est d’ailleurs extrêmement foisonnante, voire trop imposante. La majorité des adultes n’a peut-être pas lu tous ces livres. De quoi aussi combler certaines lacunes ! C’est criant notamment pour les livres choisis pour les catégories d’âges supérieures à 12 ans, mais nous y reviendrons.

Une bibliothèque idéale  extrêmement foisonnante

L’ouvrage peut se consulter de deux manières ; soit en se référant aux thèmes et aux genres, soit en se référant aux différentes tranches d’âges. Les thèmes et genres abordés sont communs à toutes les catégories, hormis ceux plus rares spécifiquement destinés aux plus petits, à l’image des « abécédaires ». Parmi ces grandes catégories, les plus attendues comme la poésie, les contes, la mythologie ou l’histoire, ainsi que des plus étonnantes mais tout aussi passionnantes telles que les « séries incontournables », le roman fantastique qui comprend aussi la littérature d’anticipation, ou bien encore l’éveil religieux. Certains grands auteurs ont droit à un soin plus important (Andersen, les frères Grimm, Perrault, la comtesse de Ségur), leurs œuvres étant dûment sélectionnées dans des encarts qui leur sont destinés.

 

Lire aussi : La Nouvelle Librairie, entretien avec François Bousquet

 

Si la grande tradition française et européenne figure en bonne place dans cette sélection, le domaine littéraire étranger n’est pas oublié non plus, comprenant des auteurs américains, asiatiques ou moyen-orientaux. Pour les plus de 14 ans, les œuvres mentionnées sont de très haut niveau : Rimbaud, Ronsard, Anouilh, Bernanos, Euripide, Hérodote, Homère, Cendrars, Asimov, Bradbury, Pouchkine ou Dickens.  On regrettera peut-être le peu de livres d’éveil scientifique et de sciences naturelles, de même que l’absence de bandes dessinées, mais c’est un détail. Quant aux plus petits (4 à 6 ans), les noms de Beatrix Potter (Jeannot Lapin) ou de Pierre Probst (Caroline et ses amis) ne manqueront pas de faire sourire les enfants comme leurs parents.`

Une bien jolie « «bibliothèque idéale » qui ne pourra que profiter aux jeunes de tous les âges. Bien entendu, un enfant qui aurait lu et compris les centaines de livres de cette bibliothèque ne saurait être qu’un extraordinaire petit génie (le cycle de Fondation demande à lui seul un bon mois de lecture intensive, en période de vacances scolaires) … N’essayez donc pas de forcer votre enfant à tout lire, sous peine de le dégoûter. Toutefois, le guide d’Anne-Laure Blanc, de Valérie d’Aubigny et d’Hélène Fruchard sera précieux pour organiser les lectures et appréhender concrètement l’essentiel du patrimoine littéraire tout public.

.

grobin@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This