Une étudiante voilée choisie comme « jeune européenne de l’année 2019 »

© Louis Lecomte pour L'Incorrect

On avait eu Captain Europe et sa consœur, juste après les Eurolapins. Nous avons maintenant une jeune islamiste comme modèle pour la jeunesse européenne.

 

Yasmine Ouirhrane, étudiante maroco-italienne et grenobloise d’adoption, a annoncé la nouvelle elle-même sur les réseaux sociaux.

 

 

Elle a remporté le prix « Jeune européenne de l’année 2019 » attribué par le Parlement européen et soutenu par la fondation Schwarzkopf. (Elle a ensuite retiré la mention concernant le parlement européen ce qui nous oblige également à rectifier notre titre). Engagée pour « les filles de migrants » et « l’unité dans la diversité », la jeune femme de 22 ans s’affiche fièrement avec un drapeau européen et un voile islamique sur la tête, devant le Colisée de Rome. Nul doute que le gouvernement italien appréciera.

 

Lire aussi : L’éditorial de Jacques de Guillebon : Fragments de France

 

Membre de «United Network of Young Peacebuilders», elle travaille pour l’inclusion des jeunes et l’égalité de genre. «Notre organisation étant partenaire officiel de l’événement EYE2018, j’ai travaillé cette année en tant que coordinatrice de projet au YOFest et European Youth Event 2018, le plus grand festival politique d’Europe organisé par des jeunes au Parlement européen de Strasbourg», expliquait Yasmine Ouirhrane au journal marocain, Le Matin, l’été dernier. 

 

 

Née en Italie en 1996, elle grandit à Bielle dans le Piémont et émigre en France en 2011. Elle suit depuis lors des études en relations internationales à Sciences Po Bordeaux en partenariat avec le Middlebury Institute of International Studies à Monterey, en Californie. C’est sans doute à ce titre, qu’elle a critiqué (en anglais sur Twitter) « les politiques publiques insuffisantes pour rompre le cycle de violences à Grenoble« .

 

La jeune femme de 22 ans s’affiche fièrement avec un drapeau européen et un voile islamique sur la tête, devant le Colisée de Rome

 

 Elle déclare par ailleurs être consultante pour le Secrétaire d’Etat au développement durable du gouvernement marocain, Nezha El Ouafi. Cette dernière est membre du Parti Justice et Développement, la vitrine légale des frères musulmans marocains.

Sur sa page facebook, Yasmine Ouirhrane  like des pages aussi inclusives que Al Kanz, Hijab, Muslim players…mais aussi une marque de vêtement qui vend des niqab: « Jilbeb Saoudien Toulouse » Bref, un bel exemple d’intégration et un modèle pour la jeunesse européenne.

.

redaction2@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This