Skip to content

Yvan Colonna réveille la Corse

Ce jeudi 3 mars, le criminel nationaliste corse Yvan Colonna a été violemment agressé par un terroriste islamiste qui était son codétenu. Alors qu’il se retrouve entre la vie et la mort, l’incident semble avoir réveillé les nationalistes de l’Île de Beauté.

Partage

© DR
D’importantes manifestations ont eu lieu ce dimanche à Ajaccio devant la préfecture de la ville. Des nationalistes, autonomistes et indépendantistes confondus ont défilé dans toute la ville pour protester contre « l’État français assassin » qui « a permis » l’agression. Ils étaient 15 000 selon eux, 4000 selon la police. « La colère est d’abord née de l’islamisme, alors qu’Yvan Colonna jouit encore d’une bonne image dans les milieux nationalistes » nous explique un fin analyste de la Corse qui a choisi de rester anonyme. En effet, Yvan Colonna est une sorte de martyr pour ces mouvements. Le Corse avait été finalement condamné après de nombreux procès à la prison à perpétuité pour avoir assassiné en 1998 le préfet de la région Corse dans un contexte de revendications indépendantistes violentes. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest